000 : Pour conclure...

Je ne pouvais clore ces histoires sans vous parler une dernière fois (et peut-être que ce ne sera pas la dernière, d'ailleurs...  ;-)  ).


Tout d'abord, un grand merci à tous ceux et celles qui ont visité ce site et ont pris le temps de lire ma prose. Certaines d'entre vous m'ont envoyé des messages qui m'ont énormément touchée. Je ne m'attendais vraiment pas à ça. Alors, merci... encore merci.


La première partie de cette histoire, à mes yeux, appartient à tou(te)s les fans de Candy, qu'il s'agisse du dessin animé ou encore du manga.
Pour la bonne et simple raison qu'elle n'a rien d'original : tous les fans ont rêvé d'une fin similaire pour Candy et Terry. Bon nombre de ces fans ont également écrit des histoires qui ressemblent ou ressembleront à la mienne... Je n'en avais pas lu énormément avant de commencer à écrire (beaucoup plus maintenant). Je pense d'ailleurs que ce que j'ai écrit (au moins pour la première partie) appartient à l'imaginaire collectif des fans de Candy.


Est-ce que j'écrirai une nouvelle fanfic sur Candy ? Je ne crois pas. J'ai l'impression d'avoir été au bout de mon parcours avec elle... et ma deuxième partie est une sorte de "suite", ou une histoire dérivée de l'originale mais bien des personnages de la première partie y sont toujours présents.


Je ne pourrai pas envisager d'écrire une autre version. J'adore lire des fanfics sur Candy mais en écrire, je ne pourrai plus... Ce travail d'écriture m'a demandé deux années en tout, pour faire des recherches (parfois pour rien mais j'aimais beaucoup ça) et pour écrire, et ce pendant au moins quatre heures par jour (plus si j'en avais le temps...). J'ai même sacrifié des nuits de sommeil parce que je ne pouvais pas m'arrêter d'écrire.
Ce lent et long processus a été comme une véritable catharsis. En un sens, j'ai été libérée de Candy tout comme je l'ai libérée de mon esprit...


Maintenant, pour l'écriture en général, certaines m'ont demandé si autre chose était en cours... Clairement, une fiction sur Candy, non... Mais d'autres histoires trainent, certaines commencées, pour d'autres seules les premières lignes ont été écrites... J'avoue que c'est moins facile que pour Candy... plus de "rails" à suivre, plus d'histoire préalable sur laquelle s'appuyer. Il parait qu'on appelle cela les affres de la "page blanche"...


Voilà donc où j'en suis... Merci encore à toutes et à tous, vous m'avez fait un bien fou en lisant et appréciant mes lignes.


The 3 Black Swans